image

Voici deux méthodes qui a priori se ressemblent mais on des rôles bien différents.

Lors d’un accident articulaire, l’articulation douloureuse doit être maintenu dans une position particulière afin de limiter la douleur et diminuer les risques de récidive.

Les contentions ( Strapping) utilisent des bandes peu élastiques, souvent tendues au maximum, quelquefois renforcées par une bande rigide. Leur but est de renforcer la stabilité d’une articulation et d’éviter les mouvements lésionnels.

Le K-Taping utilise des bandes dont l’élasticité est semblable à celle des tissus musculaires. Elles ne perturbent et ne limitent le mouvement. Leur objectif est de stimuler les récepteurs nerveux situés sur la peau. Les méthodes de pose élargissent l’espace inter tissulaire et favorisent les échanges circulatoires pour une action quasi-instantanée et prolongée.